Décaféiné (société)

Les marques clean et les menteuses : Greenwashing, de la poudre aux yeux.

26 juin 2015

Prétendre être bon pour cacher le mauvais

Salutations mini-sucres !

Vous allez bien ? Nous parlerons aujourd’hui des marques qui se disent éco-responsables alors qu’elles ne le sont pas. Vraie ou fausse publicité ? Les marques de notre quotidien sont-elles toutes sans-défense ?

Attention, je vais essayer de ne dénigrer aucune marque tout en restant très honnête avec vous ; ça va être compliqué…

Capture d’écran (390)Yves Rocher : n°1 de la tromperie.

Yves Rocher est une entreprise française, qui a pour devise « Créateur de la Cosmétique Végétale », bien bien. Pas besoin d’être un pro de la communication pour voir qu’ils misent beaucoup sur les couleurs naturelles pour se créer une éthique « verte » et gentille. Le site Internet est truffé de poudre aux yeux, des mots dans tous les sens qui ne veulent pas dire grand chose « végétal », « naturel », « nature », « douceur », « verdure », « plein air »,… Le problème n’est pas encore là, mettre ces mots n’est pas de la tromperie tant qu’il n’y a pas de label comme « bio » sur le produit. La gamme bio d’ailleurs est bien celle où les produits ont une composition pas si horrible que cela. Le reste, c’est que du cracra. Des tonnes de produits chimiques et en plus de cela une affiche qui me sort par les trous de nez… Lapin yves rocher

Les animaux ne rentrent pas dans vos compo’ mais ça ne vous dérange pas de tester vos m$*@des dessus !!!

On continu en images avec des extraits de leur site :

Capture d’écran (391) Capture d’écran (393) Capture d’écran (392)

Bravo aux graphistes et publicitaires qui font encore croire à de pauvres gens que cette marque est éco-responsable…

Le groupe L’Oréal (Garnier, Maybelline,…) : on se méfie.

L’Oréal est un énorme groupe qui comprend plein de filiales internes (Garnier, Maybelline et compagnie) et depuis de très nombreuses années, on le sait, ils testent sur les animaux. Je vais vous dire une chose qui risque vous choquez, mais « pour des normes sanitaires » TOUS les produits fabriqués en Chine sont soumis à des tests sur les animaux avant d’être expédiés dans le monde entier. En gros, tout ce qui est « made in China » est testé sur les animaux. Le groupe Esthée Lauder (qui comprend ma marque chérie M.A.C) été rebutée de vendre ses produits en Chine pour cette raison, mais depuis juin 2014 une loi est imposée comme quoi les tests sur les animaux en Chine ne sont pas devenus un passage obligatoire pour l’exportation. Mac et son groupe a alors décidé de s’imposer aussi en Chine tout en veillant à ce que les animaux ne soient pas des cobayes pour leurs produits, une règle qui tient à cœur le groupe ainsi que les marques comme Too Faced et Urban Decay. Bon à savoir : tous les produits sans exceptions « Made in UK » n’ont pas subi de tests sur les animaux, merci chers compatriotes !

Pour revenir aux produits, méfiez-vous parce que chaque composition doit être passée au crible ! Ce shampoing qui vous rend les cheveux si doux est dû certainement à un film déposé sur les cheveux à cause du silicone; les bases de teints en possèdent souvent pour « flouter » la surface de la peau et la rendre d’apparence plus nette, mais cela vous bouche les pores et risque de vous donner des boutons.

Lush et The Body Shop : greenwashing. Ce n’est pas ceux qu’on croit.

Les pros des ingrédients naturels vous le diront, s’il y a bien des marques qui nous font croire à leur naturel, c’est bien elles ! Il n’y a qu’à voir les étiquettes de plus près pour se rendre compte. J’ai commencé à me méfier de The Body Shop quand j’ai acheté mon premier -et dernier- beurre corporel chez eux : censé être à la pêche, je n’ai jamais trouvée qu’il sentait l’odeur de ce fruit ou d’un autre fruit qui s’en rapproche, et pourtant des pêches (bio ou pas) j’en achète tous les ans ! Idem pour la gamme au chocolat qu’on m’a envoyé dans mon swap, je découvrais la marque par ce biais d’ailleurs, ça sentait bon mais sûrement pas le chocolat ! Idem pour Lush : certains de leurs produits sont corrects, mais ce n’est pas le cas de tous. Et il suffit d’entrer dans une de leur boutique pour sentir se shooter avec un nuage d’odeurs toutes plus fortes les unes que les autres. Odeur forte = (rarement) naturelle.

La bonne nouvelle

header_logo-fdc405e4b582ddf3b8a9679eab644a76

Vous faites sûrement parti des 5,3 000 000 000 abonnés Instagram de Jessica Alba, ou des 8, 35 000 000 000 sur son Twitter ou 5 403 887 abonnés Facebook de cette sublime actrice américaine. Si non, vous la connaissez de quelque part. Mais si ! C’est la fille green la plus jolie du monde ! Bref, elle a créé un jour sa propre marque The Honest Company pour bébés et pour la maison : des couches, des savons, des désinfectants éco-friendly (sans produits chimiques, éthique impeccable et trucs biodégradables). Peu à peu Jessica agrandit son affaire pour toucher les femmes, et cet automne sa marque de cosmétiques éco-responsable (The Honest Beauty) sortira sur le net.Jessica-Alba-lance-sa-ligne-de-cosmetiques-The-Honest-Beauty_width620


Et la mode alors ? Voici quelques marques éco-responsables (pas forcément irréprochables, mais c’est déjà ça…)

ombreclaire

Ombre Claire : Argent et or pur, bois d’ébène et vermeuil sont les matières utilisées par les artisans qui confectionnent eux-mêmes les bijoux grâce à un savoir-faire traditionnel. La démarche de la créatrice est écologique, et participe à l’amélioration de la qualité de vie des Nigériens.


 

kami orgaKami Organic : Aucun pesticide, produit chimique, polluant ou procédé toxique n’est utilisé dans la fabrication des vêtements Kami Organic. Les matières portent le label GOTS (Global Organic Textile Standard).


 

ambrymAmbrym : Les matières choisies sont respectueuses de l’environnement et sont issues de l’agriculture biologique pour le coton et écologique pour le lin.


vegaVega : Les baskets Veja sont produites au Brésil, avec du coton organique de la région du Ceará et du caoutchouc sauvage d’Amazonie. Le cuir est quant à lui tanné avec des extraits végétaux et sans chrome dans le but de réduire la pollution des eaux.

Mais on peux aussi citer : Stella McCartney, Ekyog, Patagonia, Miserocordia, Bonobo jeans, Twins for Peace, Valentine Gautier, Honest by, People Tree, Studio Jux, L’Herbe Rouge, A Question of, Waiting for the sun, Luva Huva, Good guys,…


Un article suivra celui-ci et vous aidera à décomplexer de ne pas consommer 100% responsable, sans pour autant être de méchants citoyens. Pour suivre les actualités, rentrez votre adresse e-mail (anonyme et gratuit) à la newsletter du blog ou suivez le blog sur les différents réseaux sociaux.

 brigitte-bardot

 – B.B –

 

 

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply Lilly Vanda 27 juin 2015 at 11 h 00 min

    Merci pour ton article! je le garde sous la main pour les marques de vetement. les Vegas j’en ai entendu parlé quand ils les lançaient c’est drôle!

    En tout cas Belle journée

    • Reply Nani 27 juin 2015 at 11 h 22 min

      Oui je crois que j’en avais entendu parlé aussi au tout début quand ils se lançaient, et leur concept marche du tonnerre ! Belle journée à toi aussi, bisous :)

  • Reply Caro Bonheur 27 juin 2015 at 13 h 41 min

    Coucou
    ton article est très intéressant, comme quoi on se fait balader si on n’est pas attentive…
    petite question, j’avais lu je ne sais plus où que le groupe Esthée Lauder et donc MAC testait sur les animaux et je vois dans ton article que ce n’est pas le cas?!
    je trouve très difficile de savoir réellement à qui faire confiance (je parle des marques).
    bonne journée

    • Reply Nani 28 juin 2015 at 16 h 01 min

      Le groupe Esthée Lauder aurait changer d’éthique justement et aurait arrêter les tests sur les animaux depuis une dizaine d’années, et je fais confiance à Mac de ce côté-là (ils ont rédigé un communiqué sur leur site officiel) mais on ne peut pas vraiment savoir ce qu’il se passe au fond des laboratoires… :(
      C’est très compliqué de savoir qui le fait ou qui ne le fait pas en effet, mais pour cela j’évite toutes les marques Made in China le plus possible parce que les produits fabriqués en Chine sont obligatoirement testés sur les animaux (pour des raisons « sanitaires »…). Comme Mac est une marque canadienne, ça rassure…

  • Reply Emilie 28 juin 2015 at 8 h 08 min

    Tu as raison le greenwashing fait aujourd’hui partie intégrale du marketing des grandes marques. Parfois il y a un peu de bon (Lush d’après ce que tu dis), parfois il n’y a rien de bon dedans! C’est pour cela qu’il faut apprendre aux consommateurs à se renseigner, à faire attention. J’ai décidé de m’intéresser plutôt aux vêtements, et c’est très dur de trouver des marques 100% responsables. Mais c’est bien d’encourager les marques qui font des efforts.
    Et c’est une bonne idée de faire un article pour déculpabiliser de ne pas consommer 100% responsable: la mode, la beauté, ce sont avant tout des plaisirs, si les gens se sentent trop contraints, ils vont faire un blocage. On améliore petit à petit son comportement et consommer responsable devient quelque chose de naturel.

    • Reply Nani 28 juin 2015 at 16 h 05 min

      Merci pour ton commentaire :) l’article à ce propos arrive demain. Je trouve que les médias nous rendent de plus en plus parano sur ce qu’on consomme (en filmant des conditions d’hygiène non respectées dans certains restaurants par exemple) et lorsqu’il s’agit des produits que l’on consomme au quotidien on nous met une pression de malade, il faut que ça vienne de France, que ce soit bio, naturel, éco-responsable, non-testé sur les animaux, avec aucun ingrédient animal; que ce soit une marque qui ne pollue pas, qui n’exploite personne,… Tellement d’informations que pour consommer 100% clean et safe ils faudraient vivre en pleine nature et ne plus consommer, ce qui n’est pas mal au contraire ! Mais on ne peut pas tous se le permettre et ce n’est pas à la portée de tout le monde…

  • Reply Gladwood 6 septembre 2016 at 10 h 00 min

    L’Oréal… Ce géant du greenwashing… (Même si Yves Rocher fait fort également…) Les deux via Twitter aiment dire qu’ils sont cruelty free, ça me dégoûte. Car quand on sais que L’Oréal est en majeur partie financer par un laboratoire trop connu pour les test sur les animaux… Bref. Certaines marques comme eux, tant qu’il s n’auront pas de label, je n’y crois pas. Surtout qu’avec les sous qu’ils ont, le label ça serait pas si dur pour eux de l’avoir…

    Merci pour ton article très intéressant, je le partage de suite !

    • Reply Nani 7 septembre 2016 at 10 h 54 min

      Merci Gladwood :) . Je suis aussi attristée parce que dans ce monde avec de l’argent on peut tout faire. Ça ne m’étonnerait pas dans 5-6 ans qu’ils sortent une gamme surfant sur la vague écolo-healthy-vegan-végé-cruelty free…

      A bientôt !
      Nani

    Leave a Reply