Infusions livresques

Icônne VS Ôféminin PointConne – Le duel des magazines parodiques

9 juin 2015

Salutations mini-sucres !

Je n’étais pas destinée à écrire cette critique comparative mais j’ai finalement acheté le livre de Natoo (enfin, le magazine) pour me faire mon propre avis, pour assouvir ma curiosité et voir ce qu’elle avait dans le ventre. Alors, copy or not copy d’ Ôféminin PointConne?duel 1

Ôféminin PointConne

Il défonce à coups de talons aiguilles les diktats de la consommation, de la mode et de la beauté. Ce magazine (que j’ai acheté en début d’année) est devenue ma petite bible adorée, on ne cesse de rire de cet humour à la fois naturel et bien dosé. zoom1

J’aime le relire quand j’ai besoin de décompresser. Je pense même que ce livre est fait pour nous : il nous défoule mentalement! Tout ce qu’on pense en lisant la presse féminine y est, et tout ce qu’on déteste est détourné ! Chaque thème est complet. ensemble1

C’est très bien écrit, je regrette juste les photos libres de droit (pas forcément jolies) déjà trop prisées par les médias (toutes les photos d’Icônne ont été crées pour celui-ci) mais ça reste un bel objet.

Icônne (by Natoo)

J’ai pas envie d’être dure juste parce que c’est celui que j’ai acheté et lu en second (il est sorti récemment) mais… *Ne me tapez pas ! Ne me tapez pas !*ensemble2

Je vais être franche avec vous, j’ai passé un bon moment le temps de quelques pages. Je connais bien l’humour de Natoo dont je suis friande – mais à petites doses. Pour ceux qui voient la couverture d’Icônne sans la connaître, ils trouveront cet humour un peu beauf, peu élégant voir grotesque. Cependant Natoo est quand même une femme talentueuse et attachante, à petites doses ça suffit aisément, mais au fil des pages on se lasse des vannes pipi-caca.zoom2

Je le trouve un petit peu cher par rapport à Ôféminin PointConne (124 pages pour 15€ contre 240 au même prix), et son contenu resté léger mais j’avoue avoir aimé croiser des têtes connues en grand nombre et plein de références récentes.qualitémerde

Je reste mitigée, car visuellement (et même le concept) c’est la copie conforme de son aîné, mais en plus « immature ».pubduel

Natoo, tu as quand même sacrément bossé sur ce magazine, ça se voit et je te félicite pour ce succès flamboyant !focus2

Icônne by Natoo (Nathalie Odzierejko) & Ôféminin PointConne (Lorina Chattinski) qualitémerde3


Avez-vous lu un de ses deux magazines ? Qu’en avez-vous pensé ?

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply gwen capsuledemode 11 juin 2015 at 12 h 53 min

    Merci pour cette article j’avais prévu d’acheté le livre de Natoo sans savoir que ce concept n’était pas d’elle ! J’ai appris quelque chose d’intéressant en venant ici j’adore ! j’ai maintenant envie d’acheter les deux pour me faire ma propre opinion, vue que personnellement j’adore l’humour de natoo ! Mais pour pas mourir bête merci à toi !
    bisous

    • Reply Nani 11 juin 2015 at 15 h 55 min

      C’est deux humours différents, c’est selon les goûts :). Après allons savoir si Natoo été au courant qu’un autre livre similaire est paru avant le sien… Merci de ton commentaire, bisous !

    Leave a Reply