Bricolage Fashion coffee

Organiser son dressing (+ optimiser l’espace !).

25 février 2015

A moins d’avoir la place de Carrie Bradshaw (Sex and the city ndlr), notre dressing ressemble vite à un foutoir et cela empire d’années en années (surtout si vous aimez la mode). Armoire, dressing ou placard ; voici mes conseils pour bien organiser cet espace et quelques astuces de gain de place (et pouvoir acheter encore plus de fringues ! Mouahahaha).

IMGP0385

Positionnez-vous devant votre armoire et prenez un air déterminé : ce tas de fringues ne vous fait pas peur !

Cela risque prendre du temps, parfois plusieurs jours/semaines jusqu’à être fière de son œuvre. Votre hic, sera le manque de temps. Commençons par un truc marrant : jetez toutes vos affaires par terre (attention aux habits froissables quand même hein…), au préalable, vous aurez déjà l’idée d’où chaque chose sera rangée (et par catégorie), sinon, les idées viendront au fur et à mesure que votre garde-robe prenne forme.

Profitez de ce vide inter-sidéral pour nettoyer votre dressing, c’est toujours mieux.

Je prends exemple de mon petit dressing, cela peut vous donner des idées de départ et vous visualiserez mieux ce que je raconte dans cet article.

Chaque affaire doit être rangée par catégories « générales », à savoir : hauts, bas, sous-vêtements, chaussures, sacs, ceintures,…

Accessoires

J’ai séparé dans deux grosses boîtes en tissus mes chaussettes et mes petites culottes, jusque là rien de sorcier vous me direz… Au-dessus se trouve deux boîtes en osier : maillots de bains et nuisettes. Encore au-dessus, deux boîtes similaires, mais roses : soutiens-gorge et lingerie fine. Devant cette dernière panière, j’y ai disposé toutes mes ceintures qui n’ont pas de boucle, je les ai enroulées à l’aide de simples élastiques.

IMGP0388

J’ai posé un paréo sur mes deux panières pour laisser ma lingerie à l’abri des regards indiscrets (compartiments à hauteur des yeux). Mes sacs ont tous une forme différente, ce qui explique pourquoi j’ai choisi de mettre les plus rigides en hauts et les souples en dessous, afin de n’en déformé aucun. Quand je le peux, je rentre les hanses dans les sacs, pour un effet moins fouillis. Mes chapeaux et autre couvre-chefs sont rangés sagement au dessus, ceux que je mets le moins souvent sont à l’arrière, et ce que je mets le plus souvent, sont à portée de main (à condition d’avoir un tabouret). Comme pour les sacs, les chapeaux souples (bérets/casquettes) sont en dessous des autres. J’ai choisi volontairement de mettre mes bonnets et accessoires d’hiver dans une boîte au-dessus de mon dressing, puisque ce sont des affaires d’hiver que j’utilise moins souvent (bien sûr cela dépend des saisons, vous pouvez intercaler vos affaires d’été et d’hiver selon les périodes, ce que je n’ai pas la patience de faire).

IMGP0389

Les boîtes au-dessus du dressing justement : pratique pour gagner de la place et y mettre des affaires que l’on utilise peu ! Affaires de ski, maillots de bain, bottes de pluie,…

En général les boîtes peuvent vous faire gagner de la place, c’est bien connu ! Vous pouvez donc en abuser autant que vous aurez d’affaires.

IMGP0393

Mes autres rangements :

Affaires de sport/détente : joggings, leggings, tops informes,… Tout ce petit monde se situe dans cette boîte bleue marine !

10914444_823948720995362_245947423_n

Vêtements de dessous : sous-pulls, caracos, tee-shirts basiques… Tous dans la boîte argentée à portée de main, histoire de n’en perdre aucun.

Spécial gambettes : collants et bas se trouvent dans un rangement à compartiments en tissu, pourquoi en tissu ? Pour ne pas abîmer les matières et dorloter mes collants afin de les dissuader de se filer en pleine journée. Si vous n’avez pas de rangement comme celui-ci vous pouvez aussi en fabriquer un. Disposez des rouleaux de papier toilette usagés à la verticale dans une boîte (boîte à chaussure ou autre carton), vos collants seront bien rangés et ça ne vous coûte rien ! Un autre DIY ici et .

IMGP0398

2ème option plus décorative : rassembler les collants dans un panier (doublure en tissu), les collants opaques sont empilés et les collants fantaisies sont dans un sac en tissu qui me permet en même temps de cacher un amas de collants en bataille.

Chaussures plates : étant en minorité dans mon dressing, mes ballerines et autres baskets se trouvent dans une boîte, ce qui empêche aussi de laisser filer de vilaines odeurs à travers la pièce.

IMGP0399

Note : toutes les chaussures doivent être propres avant d’être posées dans le dressing, personne n’a envie de voir vos godillots tout sales à côté d’un joli sac hors de prix. Et puis, c’est plus joli, quand même…

Note 2 : pyjamas, vestes, manteaux, foulards, bijoux se trouvent hors de mon dressing voir dans une autre pièce (par manque de place dans ma chambre).

Et les autres ceintures (avec boucles), on en fait quoi pour qu’elles prennent moins de place ? Les suspendre oui, mais pas n’importe où ! Il existe des cintres faits exprès, mais ils prennent plus de place qu’ils n’en paraissent au final… Après réflexion, j’ai choisi un joli porte-manteau, mais à condition que ces crochets soient fins et bien courbés pour que vos ceintures tiennent bien en place et que vous puissiez en mettre assez. Selon vos habitudes et vos goûts, vous pouvez faire comme moi et les dispatcher d’abord par couleurs, puis par largeurs ou par styles : ceintures fantaisies, colorées, marrons, noires,… N’hésitez pas à coller des étiquettes pour repérer celles qui se portent sur les hanches ou à la taille.

IMGP0394

Et les foulards ? J’ai choisi ces supports-cintres, je l’ai ai accrochés au dos de ma porte de chambre pour que cela n’étouffe pas mon dressing. Celui de gauche est un porte-cravates, on en trouve dans les supermarchés ou dans les magasins de meubles (rayon dressing), le second est le fruit de mon DIY que vous pourrez voir ici. Prenez soin de bien choisir l’endroit où vous mettez vos foulards afin de ne pas les abîmer.

IMGP0400

Vêtements

Chaque chose est à sa place. Mais commençons par ces innombrables tee-shirts et tops simples. Je les ait empilés -sans pitié- puisque ce sont des modèles simples qui n’ont pas besoin de cintres, et par conséquent, pas besoin d’espace VIP. Je les aime tout autant que mes autres habits sur cintres, se sont même de précieux amis que je mets lorsque je n’ai vraiment pas le temps de faire une tenue travaillée.

Sur cintres, voici comment le reste est classé :

Pantalons (hors jeans) > jupes longues > Robes > Gilets > Boléros > Hauts manches longues > Hauts manches courtes > Hauts d’été > Jupes > Shorts.

Dans ceci, je classe par couleurs : du plus foncé au plus clair, même dans les plus petites catégories listées ci-dessous.

Note : les shorts en jean sont sur cintres, car ils faisaient trop fouillis mélangés aux jeans classiques.

IMGP0387

Attention, cela se complique…

Pantalons :

  • Classiques : smokings,
  • Décontractés : unis, puis imprimés.

Jupes longues :

  • Unies,
  • Imprimée (qu’une pour le moment).

Robes :

  • Noires unies puis imprimées (majorité de noir) manches longues,
  • Noires unies puis imprimées (majorité de noir) manches courtes,
  • Bleues unies puis imprimées (majorité de bleu) manches longues,
  • Bleues unies puis imprimées (majorité de bleu) manches courtes,

Ainsi de suite avec les couleurs dans cet ordre :

  • Vert,
  • Violet,
  • Rouge,
  • Rose,
  • Écru.

Gilets/boléros : Unies > Imprimés ; Foncés > Clairs.

Hauts manches longues :

  • Roses,
  • Blancs habillés,
  • Blancs décontractés,
  • Rouges (+ chemises à carreaux rouges)
  • Bleus,
  • Doré et noirs,
  • Noirs.

Hauts manches courtes :

  • Noirs,
  • Bleus,
  • Beiges,
  • Gris,
  • Rouges
  • Corail,
  • Roses,
  • Imprimés clairs
  • Blancs.

Jupes (rangées de la plus mi-longue à la courte, toujours par couleurs) : noires (+ imprimées) bleus (foncées), rouges (+ imprimées), roses, grise.

Shorts : gris, argenté, marron, shorts en jean, noirs.

IMGP0320

Vous remarquerez peut-être la cohérence des affaires grâce à cette liste. J’ai classé les choses par couleurs pour faire un effet « dégradé » et que ce soit encore plus harmonieux. Par exemple, j’ai un seul top doré et un top manches longues avec un imprimé doré et noir, j’en ai profité pour glisser mes hauts de couleurs noires pour suivre l’arc-en-ciel de couleurs ; mes hauts manches longues se finissent sur du noir et continu avec des hauts manches courtes noires. Ainsi de suite.

Pour mieux démarquer ses habits (jupes longues VS robes par exemple) on prend soin de mettre un vêtement qui flashe (jupe à imprimés contrastes juste après une jupe blanche ou avant une robe noire par exemple), afin d’attirer l’œil et s’y retrouver quand on n’a pas l’habitude de voir son dressing comme cela ou qu’on ne connaît pas sa garde-robe sur le bout des ongles.

Mon dressing est assez profond : les piles de vêtements étaient tout au fond, et cela rendait mon dressing triste et pas joli. J’ai alors décidé de le décorer avec mes propres affaires.

Décorer son dressing… avec ses sacs ! C’est plus joli, et plus fun. J’avais ce gros sac rigide qui prenait trop de place dans ma « case sacs », alors je l’ai mis ici pour aérer le tout et combler les trous ! (ce qui peut paraître idiot, mais cette touche de couleur apporte de la lumière tout en garnissant mon dressing joliment). J’ai suspendu un mini sac vintage auquel je tiens beaucoup pour pas qu’il ne se fasse écraser (ou qu’il disparaisse) sous ma masse de sacs. Un troisième joli sac se situe entre une pile de boîtes et la fin de mon alignement de chaussures.

IMGP0396

Les pochettes : bloquées entre une panière et le sac rose, elles tiennent debout grâce à une sculpture en pierre que j’avais moi-même sculptée en étant petite (je vous avais caché mon côté artistique, hum ? ;)). Cette sculpture s’est cassée (ma mère est maladroite, pas cruelle) mais je ne voulais pas la jeter, c’est une bonne manière de la recyclée sachant qu’elle ne se voit pas tant que ça.

IMGP0395

2ème option : aligner ses pochettes des plus grandes aux plus petites ou de la plus foncée à la plus claire en les calant avec des bougies ou autre bibelot décoratif.

et avec des chaussures ! Mes chaussures n’étaient pas destinées à venir dans mon dressing, mais j’étais trop triste de les voir en bazar dans une boîte, ce qui les abîmaient et je ne mettais jamais celles du fond. Maintenant, je les ai toutes à portée de vue. Et mieux encore : je m’en sers aussi de « décoration » ! Une pile de jeans trop sombre sur mon étagère et hop ! Mes escarpins à paillettes y apportent un max de lumière ! Ce qui tombe à pic puisqu’à côté des autres chaussures, j’avais peur que les paillettes s’enlèvent avec les frottements. Mes bottines plates apportent une touche rock à ce dressing bien trop girly à mon goût. Et à côté de tous mes talons et avec ma boîte à chaussures plates, elles se sentaient seules et moches. Une paire sur ma boîte argentée, une autre devant cette boîte, et une dernière sous mes ceintures.

J’ai orné ma penderie grâce à mes propres affaires qui parfois ne trouvaient pas de place ailleurs.

Chaussures

J’ai alignée 26 paires de chaussures à talons (première fois que je compte une partie de mes chaussures), je précise à talons, car comme dit plus haut, mes chaussures plates sont dans une caisse et mes bottines plates exposées au niveau de mes pochettes.

Comme sûrement beaucoup de personnes, j’ai une majorité de paires noires. Il fut donc facile de trier par couleurs puisque j’en possède très peu. Deux paires logent sur la profondeur de mes étagères. Pour gagner encore plus de place, je les positionnes en quinconces : côte à côte, c’est la chaussure gauche que je mets face à moi, et je tourne la droite vers le fond, ce qui permet une vu globale de la chaussure (le talon et le devant). C’est bête, mais ça prend moins de place comme cela que de les mettre toutes les deux dans le même sens, à cause de la largeur du patin et du vide que laisse le talon… Une fois les noires rangées (elles me prennent presque une étagère entière !) j’aligne mes deux paires couleur bleu marine. Mes escarpins à paillettes sont devant mes deux piles de jeans comme la photo le montre. Entre les boîtes du dessous, j’ai aligné mes paires de manière suivante : écrus/beiges, roses, rouges, doré, marron/kaki et imprimées.

IMGP0392


En espérant que cet article vous a plu ? :)

Articles suggérés :

Dans la peau d’une éclectique

DIY : support foulards (facile)

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply DIY : support foulards girly (facile) | Un café avec Nani 25 février 2015 at 22 h 59 min

    […] Ce DIY rejoint mon article « Organiser son dressing ». […]

  • Reply chercherousse 27 mars 2015 at 21 h 02 min

    Très joli dressing et très bien rangé
    Bonne soirée
    Mélanie

    https://chercherousse.wordpress.com/

    • Reply Nani 28 mars 2015 at 12 h 26 min

      Merci bien ! Bonne soirée (ou bonne journée plutôt ^^).

    Leave a Reply