Salon de thé (Lifestyle)

CV : mes astuces et conseils pour mettre toutes les chances de son côté.

8 octobre 2014

Vous voulez un CV qui déchire ? Un CV dont vous serez fière et qui mettra toutes les chances de votre côté. Je vais vous donnez toutes mes astuces pour atteindre le CV de tes rêves et celui qui pourrais vous différenciez des autres. Continuez a regarder si cela vous intéresse, sinon c’est un temps idéal pour partir voyager à dos d’écureuil suédois.


En gros, un CV comporte plusieurs parties : (de préférence) en haut vous devriez avoir la partie appelée « Contact » (elle comporte vos coordonnées), la partie « Expériences » (la plus regardée), « Parcours scolaire ». En prime vous pourriez mettre une partie « loisirs/hobbies » (une partie qui fera ressortir votre personnalité ; votre patron verra ici que vous êtes créatif par exemple, ou que vous avez la niak si il voit que vous faite de la boxe par exemple).


cva


Partie « contact »


Dans l’idéal elle se trouve en haut. Bien visible et lisible, on met son nom et son prénom, en dessous on met mail-téléphone. Il est conseillé d’inscrire si vous avez le permis et très conseillé d’ajouter « véhicule personnel » entre parenthèses, cela fait de vous une personne plus mobile et donc, disponible. On met aussi notre date de naissance. Lorsque j’étais mineure et que je cherchais un stage, je ne mettais pas mon année de naissance, car j’ai toujours fais plus vieille que mon âge et j’ai toujours pensé que ça me porterais préjudice, même si à l’entretien en face-à-face je donne mon âge car il ne faut jamais mentir sur un CV. C’est tout ? J’ai envie de dire oui, car une nouvelle loi dit qu’une photo et notre adresse sur un CV ce n’est plus obligatoire car il y a beaucoup trop de discriminations à l’embauche. Si le patron voit que vous habitiez près d’une cité sensible par exemple, il sera plus retissant à vous engager, et c’est aussi discriminatoire qu’une photo ! Et dans le cas précédent, l’âge est aussi une proie à la discrimination. D’ailleurs je vais appuyé sur un point ; on ne ment jamais sur un CV, mais on met le principal, donc on met notre jour et notre mois de naissance, mais si on décroche un entretien, on donne notre âge, un CV papier est une première approche générale, alors il faut se mettre en avant dans le but d’avoir un rendez vous, quand on a le rendez-vous, on répond aux questions qu’on nous pose. Cela ne sert à rien de mentir sur un CV comme trop de gens font, car votre employeur va forcément vous tomber dessus un jour, et ce sera bien fait pour vous.


Près de la zone contact vous pourriez aussi mettre « curriculum vitae » dans un coin, même si les patrons ne sont pas idiots, cela fait toujours mieux de mettre un titre à un document.



Partie « expérience »


C’est la partie la plus importante de votre CV et c’est pour ça qu’il faut la mettre en valeur et faire très attention à ce qu’on y marque ! D’ailleurs il est très important de vérifier son orthographe et de s’y prendre à plusieurs fois, un CV qui comporte une seule petite faute d’orthographe va direct à la poubelle. Mais ne vous inquiétez pas, je vous donne mes astuces de rédactions pour ne rien oublier juste après.


cvb


Partie « parcours scolaire » (ou « scolarité »)


Appelez cette partie comme vous le souhaitez. Elle comportera votre parcours scolaire et vos diplômes, on peut croire ce qu’on voudra, mais pour un employeur rien ne vaut de l’expérience, peu importe les diplômes, à moins que vous postulez pour un CDI et dans ce cas le patron compte vos diplômes pour voir si vous allez le ruiner ou non. ^^


Partie « hobbies »


J’ai vraiment du mal avec ce mot « hobbies », disons plus « sports, passions, loisirs ». Comme je l’ai dis plus haut, cette partie sera importante juste pour le patron curieux qui aurait envie de tirer quelque traits de votre caractère rien qu’en lisant votre CV. S’ils avaient la possibilité d’être mentalistes, ils ne cracheraient pas dessus je pense ;). Pour ceux qui sortent du lycée, à tout juste 18 ans peu d’entre vous ont de l’expérience, alors vu que vous ne pouvez pas miser sur la partie expérience ni la partie scolaire, misez tout sur cette partie ! C’est elle qui va vous faire sortir du lot.




Rédaction (épisode 1) : le brouillon.


  • Une feuille, un papier, un calendrier : ça suffira. Vous n’avez plus qu’à noter toutes vos expériences qui peuvent être en rapport avec votre choix de carrière. Si vous avez fait deux jours de bénévolat en Écosse pour couper des arbres à la scie et que vous postulez pour un job chez Papermate, ça compte aussi. Notez tout : l’entreprise, le poste occupé, la date de début (et la date de fin) du poste, la nature du poste (bénévolat, stage, évaluation en milieu de travail, CDD, CDI,…). Si au propre vous manquez de place, vous n’avez qu’à supprimer des lignes qui ne sont pas forcément en rapport avec votre projet professionnel : comme un stage de coiffure si vous voulez devenir banquier.
  • Faites pareil pour la catégorie « scolaire ». Notez : la date, l’école, le diplôme obtenu. Si vous avez fait une année de BAC et que vous avez échouer, en sachant que vous avez quand même passer votre année dans l’école à préparer ce diplôme, on doit admettre par un certificat que vous avez le niveau. Si le bac est le dernier diplôme que vous auriez passer mais que vous avez arrêter les études au lieu de redoubler, vous mettez entre parenthèse (niveau) pour faire comprendre que vous n’avez pas eu ce diplôme mais que vous avez fait l’année et que vous avez les compétences demandées.

  • Pour la catégorie hobbies ou « centres d’intérêts » : pas besoin de calendrier. Selon ce que vous faites de votre temps libre, faite une liste de ce qui décris votre quotidien. Un sport, une activité, une passion, un passe-temps… Pour ceux qui ont voyager et qui aime ça, rajouter une ligne « voyages : » et listez les pays dans lesquels vous êtes aller. Votre employeur verra que vous aimez voyager et ainsi que travailler à l’étranger, par exemple, ne vous dépayserais pas.


    Je ne voulais pas affiché mon CV pour illustrer les étapes pas-à-pas pour garder mes données personnelles pour moi, en passant ceci est un brouillon de mon boulot de la semaine dernière ^^cvdBrouillon fini, passons à l’épisode deux : au propre.


  • Là encore c’est selon vous, et votre domaine professionnel. La majorité des personnes ont un CV papier classique de format A4, mais il y a certain domaines où la concurrence est tellement rude qu’il faut être créatif et original, pour montrer ses atouts. C’est le cas pour les domaines artistiques tels que le graphisme, dans la communication si c’est en rapport avec les technologies, si vous voulez organiser des événements cela ne servira à rien, et pour tous les métiers de l’internet cela peut être intéressant pour se démarquer des autres. Le mien par exemple je l’ai mis sur internet, comme il y a mes données personnelles je ne vous donnerais pas le lien, mais j’ai réserver une ligne sur mon CV classique où les employeurs peuvent voir mon CV en ligne pour avoir tout mon parcours et tout mes projets en communication et en rapport avec Internet et les réseaux sociaux. Si vous êtes graphiste mais que vous cherchez un job d’été à temps partiel à Mc Do’, il vaut mieux conserver un CV classique a donné aux patrons qui ne seraient pas de votre domaine professionnel, au risque de passer pour un clown. Dans tous les cas, il faut quand même avoir un CV classique, et c’est celui-ci que je vais vous aidez a rédiger bien entendu.
  • Sur l’ordinateur, il est courant de rédiger son CV sur des logiciels comme Word par exemple, mais choisissez un logiciel avec lequel vous êtes à l’aise. Avant j’utilisais Openoffice 3 et j’en été très contente et j’étais très habile dessus, aujourd’hui j’utilise un logiciel professionnel qu’on utilise souvent pour créer des visuels comme pour faire des affiches par exemple, en communication. Il fait parti du pack Photoshop pour ceux qui connaissent. Mais pour les débutants je vous propose Open office ou Word qui sont très faciles a manipulés (et gratuits).

  • Niveau rédaction il faut vraiment être correct : le style de la police ne doit pas être trop fantaisie et être lisible. Il faut surtout respecter une règle : pas plus de trois polices différentes sur la même page, sinon ça ne fait pas harmonieux. Si vous mettez des titres, mettez les en valeurs pour ne pas les confondre avec des textes qui seraient secondaires. Vous pouvez utiliser le gras, l’italique, le soulignement, faire plusieurs taille de textes, des encadrements,… Parce qu’il faut que des informations ressortent de votre CV, il faut qu’il soit vivant, les employeurs n’aiment pas être noyés d’informations, il faut que ce soit clair et synthétique, et donc que les informations les plus importantes ressortent bien. Pour mettre en valeur, on pourrait penser à mettre des couleurs, mais c’est très dangereux, car il y a des couleurs qui font mal aux yeux (comme le jaune) ou qui rendent le texte illisible comme le rouge ou le vert. Il ne faut pas non plus utiliser de gris trop clair et ne pas utiliser le rose, c’est une couleur trop « intime » tout comme les tons de violets (surtout si vous êtes une fille, un CV doit être sérieux et correct, et le rose n’est pas la couleur la plus naturelle qu’il soit). Il ne reste pas beaucoup de solutions, à part les couleurs foncées, mais encore faut-il que ça ne fasse pas trop fantaisie et trop coloré, à moins que ce soit le CV d’une licorne, ce n’est pas très approprié pour trouver du travail !).




cve


Avant de terminer cet article, je voudrais apporter tout mon soutien à ceux qui galère a chercher du travail, les CDI sont quasi inexistants dans certain coins de la France. Il ne faut pas accuser les patrons de ne pas embaucher, notre cher président les a beaucoup taxés et de notre côté on ne nous facilite pas la tâche non plus. La crise marche dans les deux sens malheureusement. Mais bon, nous les jeunes, nous arrivons sur le marché du travail, et je sais, par expérience (même si j’ai repris mes études de justesse) que c’est dur, c’est très dur. On nous demande de l’expérience, mais à a peine 18 ans, comment voulez-vous qu’on ai de l’expérience si on ne nous donne pas notre chance ? Je me suis replongée dans les études quand j’ai vu que mes recherches ne menaient à rien, mais j’ai des amies pour qui c’est un combat constant, et ça nous touchera tous a moment donné. Les amis, mes amis, chers abonnés ou n’importe qui que vous soyez, ne perdez pas espoir. Il faut se dire que ce n’est qu’une passe, ça changera car on le veut, nous avons la volonté, jeune ou vieux, nous voulons tous arriver à bout de ça, et il faut se battre, voilà pourquoi j’ai eu l’idée de cet article, je voulais réunir tous mes conseils pour vous donner un maximum de chance de vous démarquez et d’avoir un CV à votre image. Quand vous aurez fini votre CV, ne l’envoyez pas par mail, ni par courrier, déplacez-vous en personne et donnez-le directement à l’employeur, il verra que vous avez fait l’effort (contrairement à d’autre candidats) de bien vous présentez, vous habillez bien et de lui donner en personne.


Bonne chance et prenez soin de vous !





Un lookbook spécial entretien d’embauche ? Dites-le moi en commentaires :).

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply UneIdeeDeJumelles 10 octobre 2014 at 10 h 34 min

    Coucou,
    Ton article est vraiment très intéressent et surtout très complet ! Je pense dans l’avenir que je prendrai tes conseils car c’est en effet très important de bien réaliser son CV de A à Z.
    Ton blog est vraiment trop joli !! La mise en page est vraiment superbe et il est très agréable à regarder.
    Gros bisous.

    • Reply Anais Delmas 11 octobre 2014 at 23 h 57 min

      Merci du compliment :) J’ai eu la chance de rencontrer beaucoup de patrons -certain sont devenus des amis par la suite- et j’entamais souvent des conversations sur les stages avec eux parce que pour mes études je dois en faire plusieurs. A force de garder tous les conseils pour moi, j’ai voulu les faire partager, car ce sont des moments très difficiles pour nous tous et il n’y a pas de raison qu’on ne s’entraide pas.

      Bisous et bonne soirée <3

    Leave a Reply